Comprendre les NFT et leur impact sur le secteur de la typographie

Le concept de jetons non fongibles, ou NFT, a fait son entrée dans le grand public en février 2021 et le buzz n’a cessé de croître depuis. Les premiers adeptes ont vu dans les NFT un moyen révolutionnaire d’attribuer la propriété des actifs numériques. C’est un tournant dans la manière dont nous comprenons et utilisons Internet, ainsi qu’une évolution de la signification et de la valeur de l’art numérique. À mesure que les NFT s’imposent, quel potentiel représentent-ils pour la typographie en tant qu’activité commerciale et forme d’art ? Que doit faire la communauté des typographes pour s’assurer que les NFT sont sûrs et bénéfiques pour ce secteur à l’avenir ? Et d’ailleurs, qu’est-ce qu’un NFT ?

Quand les bonnes marques sont victimes de polices contrefaites.

Un constructeur automobile de renom a récemment signalé un étrange comportement de rendu sur leurs écrans automobiles utilisant la police Helvetica Now de Monotype. Le constructeur a alors partagé avec nous l’accès à sa plateforme et ses outils d’intégration de polices, craignant que le problème de rendu soit lié à de mauvais contours dans Helvetica Now.

Quelle nouvelle normalité ? Un point de vue de Juan Villanueva.

Juan Villanueva, designer typographique chez Monotype, a été interviewé par Print Magazine pour évoquer sa vision de ce que pourrait être la nouvelle norme post-pandémie. Dans un esprit introspectif, il a été interrogé sur la différence entre son «ancienne normalité» et sa «nouvelle normalité» au sein de son travail créatif et de son mode de vie. L’occasion d’explorer ce que signifie pour Juan l’idée de cette «nouvelle normalité» post-pandémie – et selon vous ?


Première publication sur Print Magazine.

Des polices plus conviviales depuis la pandémie.

Phil Garnham, directeur de la création typographique, s’est entretenu en mai avec The Economist à propos de l’impact de la pandémie sur la typographie. Retraçant cette année sans précédent, The Economist et Phil ont exploré comment cette période a poussé les polices de caractères à devenir plus conviviales pour leur public.

Première publication sur The Economist, par Arthur House.

Monotype Spark™ 2.0 : Nouvelle amélioration de la police évolutive à faible mémoire.

Les fabricants de montres intelligentes, wearables, appareils médicaux, tableaux de bord automobiles et autres appareils aux ressources limitées n’ont plus à utiliser des polices bitmap de faible qualité pour leurs écrans. La solution Monotype Spark apporte à l’environnement embarqué les avantages de la police évolutive et de l’affichage de polices multilingues de haute qualité – et elle vient tout juste de recevoir une mise à jour majeure.

Le développement durable : une voie d’avenir pour les marques, un enjeu pour le design.

Aujourd’hui, prioriser les pratiques et principes durables et éco-friendly est un impératif moral pour les entreprises et les agences. Lorsqu’il s’agit d’environnement, de plus en plus de consommateurs exigent des actes responsables de la part des marques. Quel rôle la communication visuelle peut-elle donc jouer dans ce domaine, et comment la typographie et le design peuvent-ils contribuer à de bonnes pratiques durables ?

Le renouveau du rétro : focus sur la nostalgie dans le design.

La nostalgie, une alliée pour faire face en temps de crise, a le vent en poupe dans toutes les disciplines du design. Par quoi est motivée cette tendance et quelles sont les complexités liées à la renaissance d’éléments de design historiques ?

Design et expérimentation : créer des connexions significatives dans les mondes virtuels.

Elizabeth Ann Clark, Chief Creative Officer at virtual reality studio, AEXLAB, talks about the power of VR in social contexts, some of her favorite design tools, and how her team came to select a student-designed typeface for the face of their flagship game.

5 clés pour une bonne maîtrise de vos licences de police.

Kevin Laurino, responsable de la production, de la retouche et de la finition des œuvres d’art et des imprimés chez Netflix, a partagé son expérience de longue date avec les polices de caractère, et évoqué comment une marque peut dompter la bête qu’est la gestion des licences de police. Voici quelques-uns de ses conseils pour vous aider à démarrer.