Notre typothèque Mosaic résout les difficultés liées aux polices manquantes.

48% des designers consacrent 8 heures ou plus par semaine à des tâches administratives. C'est une journée entière passée à ne pas créer.

L’une des situations les plus frustrantes qu’un designer rencontre est celle liée à l’absence de polices pour un projet. Un problème qui ne va pas sans conséquences, parfois même considérable sur l’aspect et le visuel du document.

Vous vous demandez surement comment les polices peuvent-elles être «manquantes» ? Si vous êtes designer, il y a de fortes chances que vous ayez déjà rencontré ce fameux problème. Mais l’idée des polices manquantes peut encore être quelque peu étonnante, surtout en dehors de la communauté créative. Voici comment ce qu’il se passe.

Supposons que quelqu’un vous envoie un dossier lié à un projet de création. Il peut être créé à partir de n’importe quel logiciel de conception, tel que Sketch, Illustrator, Photoshop ou InDesign. Lorsque vous ouvrez le fichier, si le projet utilise des polices, le logiciel de création tentera de charger les polices utilisées.

C’est là que les choses peuvent devenir délicates. Vous devez avoir les bonnes polices de caractères installées sur votre ordinateur pour que le logiciel puisse les charger. Si vous n’avez pas les bonnes polices, les programmes remplaceront automatiquement les polices par d’autres de substitution ou afficheront du «tofu», qui sont des formes de base (généralement des carrés) utilisées pour remplacer les polices manquantes. 

Il va sans dire que c’est loin d’être idéal.

Tout d’abord, il se peut que vous ne remarquiez même pas que ce sont les mauvaises polices affichées et que vous continuiez à travailler sans repérer le problème.

Si toutefois vous remarquez les polices de substitution, vous devez vous lancer dans un procédé frustrant de recherche et d’installation des polices correctes. 48% des designers consacrent 8 heures ou plus par semaine à des tâches administratives. C’est une journée entière passée à ne pas créer. Outre le simple fait de perdre du temps, ces interruptions peuvent faire obstacle à votre processus de création.

 

Une solution simple.

 

Présentement, la seule solution pour les polices manquantes est d’aller les trouver. Une tâche qui peut être simple si les fichiers de police de votre équipe sont bien organisés - une gêne gérable en quelque sorte.

Mais le plus souvent, ce procédé vous amène quelque part entre la consternation, l’ennui et parfois même à la remise en question de votre carrière ! Une frustration qui se traduit souvent par l’envoie d’e-mails à plusieurs personnes, d’en attendre les réponses, de rechercher dans d’innombrables fichiers aux noms imprécis, ou même d’obtenir une nouvelle licence pour une police lorsque vous ne la trouvez pas.

Désormais, notre typothèque Mosaic résout ce problème. L’application identifie automatiquement tout police manquante, et invite à les installer en quelques clics seulement. Un gain de temps pour les designers.

En plus de vous préserver d’un grand nombre de frustrations, la résolution du problème des polices manquantes permet également de gagner du temps et de l’argent. Après tout, vous n’êtes pas allé à la fac de design pour passer vos journées à chercher des polices de caractères, et les entreprises ne recrutent pas non plus les designers pour le faire.

Découvrez Mosaic aujourd’hui avec un essai gratuit de 90 jours.