Amsteldok.

Une première mondiale : un logo en police variable pour WPP.

Dans la lignée novatrice et dynamique du nouveau format qu’est la police variable, Fontsmith (qui fait désormais partie du Studio Monotype) et l’agence de branding néerlandaise VBAT ont créé une police interactive pour le logo du nouveau campus de WPP à Amsterdam — un logo qui réagit aux mouvements et au temps. Lorsque les visiteurs se déplacent, les lettres font de même.

La forme du logo change selon les différents gestes humains, tandis que la palette de couleurs varie doucement selon le jour et la nuit. Tout reflète le concept créatif du bâtiment et ceux qui «respirent» la créativité au sein de cet espace.

Designers

  • Pedro Arilla.

Une première mondiale : un logo en police variable pour WPP.

Résumé.

Fin 2018, VBAT charge l’équipe de redéfinir le logo modulaire qui s’inspire du design classique néerlandais du XXe siècle — moderne, expérimental et audacieux. Ensemble, nous nous sommes demandé s’il était possible de développer une police de caractères interactive et réactive, une œuvre d’art qui jouerait sur la flexibilité modulaire de la police. Les polices variables sont la prochaine grande étape dans le design typographique. Et bien qu’il y ait eu beaucoup d’essais avec les graisses et les chasses adaptatives, nous voulions voir plus loin et créer quelque chose de vraiment réactif et non conventionnel. En tant que designers, nous voulions apporter une nouvelle approche sur les nouvelles technologies, créer une police pratique dotée de propriétés expérimentales, quelque chose sans précédent.

Il ressortait clairement que la police du logo pouvait s’étendre au-delà d’un logotype statique et répondre à l’interaction de l’utilisateur, devenir un système capable de repérer un signal au sein du bâtiment.

 

Approche.

Pour créer le logotype, les expérimentations initiales se sont portées sur les proportions des lettres, tout en préservant l’essence même de la marque. Plusieurs versions finales sont devenues des "polices de référence" qui pourraient ensuite être intercalées et mélangées pour créer un grand nombre de nouvelles variantes. Nous avons ensuite travaillé avec le développeur Carlos Sánchez sur la création d’un logiciel réactif, qui animerait l’axe design des polices du logo sur écran, en fonction des mouvements des gens.

Nous voulions incarner la palette de couleurs de la marque mais aussi intégrer une autre fonction. Une gamme de couleurs ralentie qui permettrait au logo de refléter la notion du temps. Nous avons créé une palette de couleurs qui évolue toutes les 40 minutes, suivant la course du soleil tout au long de la journée — passant par différentes teintes de jaune le jour à des nuances de bleu la nuit.

 

Résultat.

Le logo d’Amsteldok est réalisé avec une police variable fluide en forme de morphing. Ses lettres réagissent à l’interaction utilisateur grâce à une caméra à cartographie thermique. Lorsque quelqu’un se déplace dans l’espace d’accueil d’Amsteldok, la police s’y adapte, encourageant chacun à s’amuser avec le logo, à donner vie à l’identité de celui-ci pour créer une expérience de marque encore plus physique et immersive.

VBAT développe actuellement un ensemble de principes d’identité visuelle à utiliser sur tous les campus WPP, grâce à la famille de polices FS Industrie de Fontsmith.

« Le logo constitue une entité vivante qui ''respire'' continuellement (même au repos, tout comme nous) et qui réagit aux personnes et aux mouvements en temps réel. Contenues dans le périmètre de leur grille, les lettres interagissent entre elles et vis-à-vis de leur environnement, tout en respectant la cohérence de marque et en conservant une identité distincte, reconnaissable et ludique. » — Pedro Arilla, directeur de la création typographique.

 

Designers

Pedro Arilla.

Pedro Arilla.

Pedro Arilla is a Creative Type Director, designer and typographer from Spain. Since 2010, he has been designing, writing, teaching and lecturing about typefaces. He started at Fontsmith in 2017, and joined the Monotype Studio team in 2020. He is interested in how typography plays a storytelling role in the intersection of culture, technology and sociology.