SST : une police universelle.

SST est une police qui s’attaque à l’un des défis centraux de l’image de marque - l’universalité. En prenant en charge 93 langues, répartie sur six tailles de police plus les italiques, SST est une superfamille de police à échelle mondiale qui répond aux exigences des entreprises qui communiquent à travers de multiples plateformes et en tous lieux.

« Elle a la caractéristique remarquable de ne pas avoir de caractéristiques remarquables », raconte le directeur typographe Akira Kobayashi. « En d’autres termes, elle a un style sobre qui correspond aux produits et aux marques avec une image solide ou claire. »

D’abord, Kobayashi a conçu SST en tant que police exclusive pour Sony – en partenariat avec Hiroshige Fukuhara, le directeur artistique en chef chez Sony Creative Center. Parce que l’entreprise est active dans de nombreux pays, elle avait besoin d’un design qui fonctionnerait sur une gamme exigeante de points de contact. Au-delà des considérations pratiques, il fallait qu’elle soit intemporelle - en renonçant aux tendances en faveur de principes de conception solides, qui resteraient pertinents malgré un monde numérique en perpétuelle évolution.

SST support

La superfamille de polices SST prend en charge 8 scripts et plus de 93 langues.

« Je pense que toute police a sa propre position sur la carte de la typographie, si une telle chose existe », raconte Kobayashi.  « Une police attrayante avec un style tendance ou une police avec des caractères embellis pourrait instantanément attirer l’attention. »

« Ce n’est pas parce qu’on est sobre qu’on est moins expressif », ajoute-t-il. « SST fut créée pour être suffisamment flexible pour laisser les produits ou les marques parler d’eux-mêmes. Une police idéale pour une image de marque sur le long terme, c’est une police comme SST, qui n’essaie pas d’attirer l’attention sur elle. »

Kobayashi avait pour objectif de créer une police au charme universel et intemporel - ce qui n’est pas chose facile. En commençant par une esquisse de l’alphabet créé par l’équipe de direction artistique de Sony – qui essayait d’obtenir la lisibilité d’une conception d’une sans serif humaniste et la solidité d’une néo-grotesque – le designer a d’abord développé la police latine avant de passer aux glyphes multilingues.

Kobayashi s’est servi du réseau de concepteurs locaux de Monotype pour exploiter leur expertise linguistique et avoir une meilleure compréhension des sensibilités culturelles - en s’assurant que la police soit adaptée à chaque pays. Ce fut aussi une chance de veiller à ce que des détails individuels comme une courbure ou une épaisseur de trait restent cohérents à travers de multiples langues.

« Imaginez devoir décrire ce que fait votre produit ou votre marque et que le texte doive posséder un ton solide et clair », précise-t-il. « Vous choisiriez une police appropriée comme Helvetica ou Avenir, mais qu’en est-il du japonais, de l’arabe et du thaï ? Eh bien, c’est à ce niveau que la famille de polices SST peut fournir une bonne solution. »

L’utilisation d’une astucieuse illusion d’optique a permis de faire apparaître la largeur des traits de manière cohérente d’un caractère à l’autre, et la lisibilité a été maximisée en utilisant un plus grand espace pour les ouvertures et les contrepoinçons à des tailles plus petites - idéal pour les petits écrans d’affichage.

Et malgré la nécessité de contenir SST en termes d’apparence, Kobayashi est quand même parvenu à y glisser certains éléments caractéristiques - en donnant au y une jambe droite plutôt qu’une jambe courbée, afin que la police ne semble pas trop ‘tendre’. Cette lettre, avec son look « clair et simple » est devenu le glyphe clé qui définit les caractéristiques SST.

Pour accompagner la parution de la police - et mettre en valeur ses compétences multilingues - l’agence de création londonienne La Familia a adopté une approche légèrement différente de celle qu’on a habituellement pour les échantillons fixes. L’équipe a placé des formes de lettres des différentes langues prises en charge par STT dans le monde réel - apparaissant sur des enseignes lumineuses scintillantes, prenant la forme de bulles flottantes ou bien de gouttes de pluie coulant sur la fenêtre d’un train.

Calculer comment SST fonctionnerait en trois dimensions fut un processus de tâtonnement mais ce fut aussi une chance d’explorer comment elle fonctionnerait dans des situations surprenantes - et des lieux qui reflètent ses capacités linguistiques.

« Nous voulions montrer des lettres dans des environnements, des lieux et des contextes différents », explique Pablo Rivera, directeur de La Famila. « Nous avons essayé d’imaginer où sur la planète vous pourriez trouver quelque chose de semblable au néon, et c’est de là que nous est venue l’idée des aurores boréales. Il s’agissait de trouver les bons endroits et les bonnes images pour les polices. »

Achetez les polices SST

Consultez les échantillons Web SST pour découvrir cette superfamille. Chaque caractère SST est disponible sur MyFonts. Pour des informations sur l’entreprise ou pour des octrois de licence OEMcontactez-nous.

Options d’achat pour SST.

Abonnez-vous à Mosaic et faites l’expérience de notre typothèque complète.

Procurez-vous la superfamille ou des polices individuelles sur MyFonts.

Pour des besoins personnalisés et questions, contactez nos équipes.

L’équipe Studio.

Akira Kobayashi.

Akira Kobayashi

Akira Kobayashi, directeur typographe, possède trois décennies d’expérience et une connaissance approfondie de la typographie japonaise, ainsi qu’une compréhension approfondie de la calligraphie. Après quatre ans d’études à l’université d’art de Musashino à Tokyo, Akira Kobayashi a commencé par travailler dans l’entreprise de composition photo Sha-Ken Co. où il s’est consacré au processus long et compliqué du design de caractères japonais.